footguerriers
«Gal», enfant de Coléhah et capitaine valeureux

Trois héros très heureux et ambitieux

REACTIONS JOUEURS

Après avoir réussi, loin de Conakry, à vaincre ce signe indien qui collait aux basques du HAC en coupe CAF, trois joueurs, nous ont manifesté leur joie. Trois éléments en vue sur le sol marocain et qui ne veulent pas s’arrêter là.

Bassirou OUEDRAOGO : « Un nouveau défi »

« Cette compétition m’a apporté beaucoup de choses. Je pense avoir été l’auteur d’une bonne performance et suis fier d’avoir aidé mon club à travers mes deux buts. Avec le Horoya, nous sommes désormais dans la phase de poules, à  la  différence des équipes au sein desquelles j’avais déjà joué. Vraiment, j’en suis très content. Intégrer la phase de poules est une chose, bien se comporter en est une autre. Donc, je vais continuer à travailler dur pour y contribuer, car c’est un nouveau défi de taille. On fera tout en groupe pour franchir cette nouvelle étape, et pourquoi pas aller en finale ? » a déclaré le buteur patenté du HAC.

Ocansey MANDELA : « Etre plus connu dans le monde » 

« Tout le monde est content, moi aussi. Je suis content par ce que depuis mon arrivée c’était l’un de mes objectifs, hisser ce club en phase de poules. Aujourd’hui nous sommes parvenus à le faire, je suis satisfait dans un premier temps.

Le discours était simple : tout faire pour se qualifier, c’est ce qu’on s’était dit entre nous. On savait surtout que le président attendait cet exploit de pied ferme, depuis un bon bout de temps. C’est un grand bonheur de voir le HAC atteindre cette phase de la campagne africaine. Voilà pourquoi nous allons remercier tous ceux qui sont autour du club et leur dire que ça ne fait que commencer. Il faudrait que ce club soit encore plus connu dans le monde entier et pour atteindre cet objectif, c’est vous et nous qui devons le vouloir » a précisé le voltigeur des Matamois.

Aboubacar CAMARA : « Le fruit du travail »   

« Nous sommes hyper contents d’entrer dans cette phase de poules, toute la Guinée du foot a beaucoup attendu ce moment, mais aujourd’hui nous sommes là. Je pense qu’il faut féliciter tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à atteindre cet objectif primordial du président SOUARE et du peuple de Guinée. Ce résultat est le fruit du travail du bureau exécutif, surtout du staff technique avec à sa tête un entraîneur qualifié, car ça pas été facile. Mais aujourd’hui on dit Dieu merci. Je pense bien que le vrai travail continue, c’est à nous de resserrer les rangs pour se tailler la part du lion dans cette Coupe CAF » a affirmé le capitaine « Gal » CAMARA

Le vaillant Aboubacar CAMARA n’oublie pas de reconnaitre l’importance des personnes ressources qui aident les « rouge et blanc » pour leur marche en avant. Il le dit : « Au nom de tous mes coéquipiers, je remercie le président et l’ensemble des personnes ressources qui l’entourent pour leur disponibilité à tous les niveaux. Mais je salue surtout ces supporters qui se sont aussi investis corps et âme, sous le soleil comme sous la pluie, pour nous accompagner et nous soutenir, de Conakry à l’intérieur du pays, mais aussi à l’extérieur, à Dakar comme à Tanger… »