conference de presse
Le coach et son capitaine face à la presse

Souleymane CAMARA sait comment battre le Cameroun.

PAROLE DU COACH U-17

La Guinée U-17 effectuera sa deuxième sortie ce mercredi, à 14h30, au stade Michel ESSONGUE de Port Gentil face au Cameroun, pour cette 12ème édition de la CAN 2017. Dans la conférence de presse d’avant match, le coach Souleymane CAMARA nous a affirmé sa confiance dans son effectif pour passer ce cap.

Le Syli aborde cette rencontre sans pression. C’est ce qui ressort du discours de son entraîneur Souleymane CAMARA : « Je pense qu’on n’a pas de pression à ce stade de la compétition. L’équipe était la moins crainte dans cette poule, mais avec notre prestation face au Gabon, nous avons l’envie maintenant de passer en ½ finles, mais aussi de nous qualifier en Coupe du monde. Nous avons gagné contre le pays organisateur, pourquoi ne pas chercher une autre victoire face au Cameroun, bien que d ceans football des jeunes il y a souvent des surprises.  Nous sommes sereins et concentrés sur le match. Alors, ce qui est sûr c’est que nous allons tout faire pour gagner ce match ».

Lors de la première sortie guinéenne, l’un des buteurs El Hadj Abdourahamane BAH avait eu un malaise, pourra t-il prendre part au reste de la compétition ? Le coach Souleymane CAMARA répond : « Nous sommes ici avec 21 joueurs, chacun doit avoir la qualité pour tenir une place dans ce match. De plus, j’ai construit un système qui  va  beaucoup  aider mes joueurs et pousser l’équipe à la victoire. Je suis désolé pour mon joueur El hadj Abdourahamane BAH pour ce choc qui a poussé la commission médicale à l’exempter de la suite de cette compétition ».

Présent à côté de son entraineur, Sekou CAMARA, le capitaine, indique : « L’esprit du groupe est au beau fixe et nous pensons gagner non seulement pour être en ½  finale, mais  surtout obtenir notre billet pour la Coupe du monde. Le peuple de Guinée nous suit de près, c’est pourquoi nous allons tout faire pour battre le Cameroun. En tout cas l’entraineur et nous-mêmes avons regardé leur premier match, nous savons quoi faire pour passer ce cap ».