article1

Mandjou DIALLO : «Tous les enfants remotivés comme en Zambie…»

COACH DU SYLI U-20

A la veille du match Guinée-Angleterre prévu ce mardi (8h, heure de Conakry, 17h à Séoul) comptant pour la 2ème journée de la Coupe du monde U-20, l’entraîneur Mandjou DIALLO ne baisse pas les bras. Malgré la défaite face à la Corée du Sud, pays organisateur, il reste très optimiste pour la suite de la compétition. Extraits.

– Les raisons de la défaite face aux Coréens ?

Je ne dirai pas que c’est une sortie ratée dans la mesure où quand vous préparez une grande compétition, il faut réunir toutes les conditions de réussite. Vous n’êtes pas sans savoir qu’on a eu qu’une semaine de préparation seulement, au Maroc. Et on est rentré à Conakry le 12 mai dernier. Deux jours après, on a quitté Conakry pour rallier Séoul.

Ensuite on est arrivé à Jeonju (lieu de compétition) le 17 du mois en cours. Et depuis, on ne s’est pas entrainé. Ce qui n’est pas sans conséquence. C’est ce que Eric CABALLERO, notre préparateur physique, m’a d’ailleurs fait comprendre. Il m’a tout simplement dit que ça allait être difficile pour nous à travers les 9h de décalage horaire entre la Guinée et la Corée du Sud. C’est pourquoi les enfants n’ont pas pu tenir à 100%. Et c’est ce qui s’est vérifié lors de notre premier match face à la Corée du Sud.

– L’espoir est-il permis face à l’Angleterre ce mardi ?

On ne baisse pas les armes. Il suffit de vous rappeler ce qui s’est passé en Zambie, lors de la Coupe d’Afrique des juniors. On avait raté la première sortie, certes, mais on a su remobiliser la troupe pour le deuxième match. Ensuite le résultat était là. C’est ce que nous comptons faire demain face aux Anglais.

Vous le savez bien, depuis le tirage au sort de cette compétition,  c’est ce que je disais : pour être grand, il faut toujours se mesurer aux grands. Donc ce mardi, on va jouer contre l’Angleterre qui a aussi gagné son premier match face à l’Argentine (3-0). Si nous voulons continuer dans cette compétition, il nous faut un bon résultat face à l’Angleterre. Sinon ça sera plié pour nous. C’est pourquoi tous les enfants sont motivés pour la victoire.