aye

Aye MANSARE, coach adjoint : «Le haut niveau se construit tous les jours»

SYLI FEMININ

Avec elle, c’est le prix de l’effort qui est récompensé au vu de tout ce qu’elle a apporté dans l’émancipation du football féminin en Guinée. Véritable précurseur au pays de feu Ahmed Sékou TOURE, Aye MANSARE s’est battue corps et âme pour que notre pays puisse atteindre cet objectif. Interview.

Chargée du football féminin à la Direction Nationale du Sport Scolaire et Universitaire, Aye MANSARE est également professeur d’éducation physique et sportive dans plusieurs écoles de Conakry. Promue récemment comme entraineur adjoint du Syli féminin, elle nous a confié ses réflexions.

– Vous venez d’être promue au poste d’entraineur adjoint du Syli féminin. Quel sont vos sentiments ?

Je suis très contente de cette promotion. Car j’ai toujours consacré ma vie à ce football féminin. Franchement, les mots me manquent pour remercier tous les acteurs de notre football.

– Depuis votre nomination, avez-vous commencé à travailler ?

Oui nous travaillons énormément au stade de Nongo, avec les filles que nous avons sélectionnées, à Conakry et à l’intérieur du pays également, car les meilleures joueuses ne se trouvent pas seulement à Conakry. Nous avons un défi à relever d’autant plus que le staff est à 100 pour 100 féminin. C’est pourquoi nous devons cravacher dur pour faire de bons résultats.

Le premier test aura lieu au mois de septembre pour les éliminatoires de la Coupe du monde France 2018. Nous allons jouer contre le Cameroun. Même si pour le moment il n’y a pas de championnat, nos filles sont déterminées à gagner ce match.

– Quelles sont vos ambitions ?

C’est d’aller de l’avant dans ce monde de football. Avoir des diplômes à l’international et surtout avoir mon propre club. Je tiens vraiment à avoir un club que je vais gérer en Guinée.

– Un conseil pour les filles qui vont vous lire.

D’être sérieuses dans la pratique de football. On ne fait pas semblant sinon vous vous trompez vous-même. Car le haut niveau se construit tous les jours. J’espère qu’elles vont appliquer à la lettre mes conseils pour le devenir du football féminin.