sekoucamara

Le capitaine Sékou CAMARA: «Etre fort dans la tête.»

MONDIAL U17

A l’image de son entraîneur, le capitaine du Syli U17 a reconnu que le manque de réalisme a été la base de leur défaite contre les Iranais. Mais rien n’est perdu pour les deux autres sorties estime Sékou CAMARA.

« C’est vrai qu’on a perdu face à l’Iran (1-3). Moralement on était un peu abattu à la fin du match…Mais bon, cela fait partie du football. On a eu des occasions qu’on n’a pas su concrétiser. Contrairement à nos adversaires qui ont été beaucoup plus réalistes. Nous allons essayer de corriger toutes nos erreurs. Et faire mieux que le match d’ouverture.

C’est à nous d’être fort dans la tête. Et surtout être conscient de l’enjeu car rien n’est encore perdu. Il nous reste deux matches qu’il faut forcement gagner pour empocher le ticket de la qualification. »