khadim
Le gardien du Horoya ira au Mondial Russie 2018

Le bonheur et la fierté de Khadim NDIAYE

IL IRA EN RUSSIE

Il n’a pas été très sollicité et la barre transversale l’a sauvé sur un missile sud-africain. Mais le portier sénégalais Khadim NDIAYE a pris sa part, samedi à Polowane, dans la qualification des Lions de la Teranga, pour la Coupe du Monde Russie 2018. Et il en est fier.

« Je remercie tous les Sénégalais. Ce sont eux qui nous motivent. Le chemin était long et certains commençaient à douter. Voilà, on est qualifié », tels sont les premiers mots lâchés par le gardien des Lions à la descente d’avion de l’équipe nationale rentrée d’Afrique du Sud, a noté Dakar Actu.

Senego.com publie une video où Khadim déclare : « Y’avait beaucoup de gens assis sur la route pour qu’on y arrive pas… »

Quant à Teranga News (photo), le site s’enflamme : « Il a encore été impérial. Khadim NDIAYE ne finit pas d’étaler sa classe à chaque rencontre du Sénégal. Il est l’infranchissable muraille de la tanière, ses arrêts ont déjà permis au Sénégal de garder sa cage inviolée à Praia et il a récidivé à Polokwane avec son légendaire calme qui donne parfois des sueurs froides aux supporteurs.

Le portier de Horoya a longtemps été critiqué pour sa désinvolture dans les buts, on se souvient de sa petite feinte qu’il avait faite à Samuel Eto’o et qui avait failli causer une crise cardiaque au 12e Gaïndé des supporter. Toujours droit dans ses bottes, il a su faire face à la concurrence de Bouna Coundoul et d’Abdoulaye Diallo. Aujourd’hui il s’est imposé comme une pièce maitresse du dispositif d’Aliou CISSE.

L’homme pour qui le mot « pression » n’existe pas dans son vocabulaire avait promis de ne pas encaisser de but. Il a fait des arrêts décisifs alors que Sénégal était replié sur sa moitié de terrain. Il a détourné du bout des gants un coup franc qui aurait pu changer le cours du match. La prestation de Khadim n’a pas échappé aux Sénégalais, pour beaucoup d’entre eux il est clairement l’homme du match et ils l’ont dit sur les réseaux sociaux.

Quant à lui, son résumé est simple : «  Je ressens du bonheur, de la fierté et je savoure cet honneur … ». Chapeau Khadim !