hactik
Triplé de Simeon BOLAJI, le HAC déroule

Le HAC atomise le CIK

Suite de la ligue

Après le nul face à l’ASFAG, le Horoya a infligé une lourde défaite au Club Industriel de Kamsar pour le compte de son dernier match en retard. Grâce à une bonne performance de Siméon BOLAJI au stade du 28 septembre de Conakry. 5 à 0 est le score final.

Dès le coup d’envoi, les poulains de ZVUNKA connaissant l’enjeu de cette rencontre partent par des pressings hauts. C’est pourquoi, le premier quart d’heure va leur sourire en inscrivant matinalement deux buts respectivement par Siméon BOLAJI placé derrière la défense qui hérite d’un ballon avant d’atomisé Léopold KONAN pour le premier but (1-0, 6e) et Boniface HABA qui a conclu une très belle combinaison enclenchée par Daouda CAMARA pour le second but (2-0, 7e). Après ces buts, les Matankas mettent énormément de pression encore sur les kamsarkas, au moins qui réussissaient à renvoyer toujours les ballons pour sauver son camp. Malgré ces ouvertures, le HAC s’est montré insatiable, soudain c’est Yacouba MANDO qui s’offrait des occasions mais sans pour autant les concrétiser (24e 30e). 2-0 est le score de la première période.
Au retour des vestiaires, le CIK essaye de presser haut, mais le HAC résistait, en imposant de nouveau ses automatismes, avec des jeu courts. C’est ainsi Pape Amadou ira perforer l’arrière gauche du CIK avant d’envoyer un centre retrait qui sera reprit par Yacouba MANDO (3- 0, 48e).Timoré, impuissant, le CIK n’a rien montré d’intéressant lors du second quart d’heure. Le Horoya quant à lui multipliait les assauts, sur une puissante accélération Daouda CAMARA ira fixer Souleymane CAMARA avant qu’il ne soit fauché. Il obtenait un coup franc, lequel sera transformé en but par Siméon BOLAJI (4-0 , 66e), une rencontre qui terminera sur un autre exploit du nigérian Siméon BOLAJI qui va reprendre un second ballon mal renvoyé par Léopold KONAN pour le ( 5-0, 86e). Ce score permet au HAC d’engranger les trois points et le place toujours à la tête du classement avec 49 points.

Composition:

Khadim NDIAYE, Aboubacar CAMARA, Marius Hamed ASSSOKO (puis Thierno
CAMARA 77e), Alseny BANGOURA, Pape Amadou TOURE, Abdoulaye CAMARA,
Baffour SEBE, Boniface HABA (puis Mohamed NDIAYE 63e), Daouda CAMARA
(puis Ousmane SYLLA 67e), Siméon BOLAJI et Yacouba MANDO
Remplaçants:
Abdoulaye KANTE, Fodé CAMARA, Jean Francis EBELE, Bassirou OUEDR