014

CAMARA Abedi modeste, ZVUNKA contrarié

PAROLES DE COACH

En préparation pour le tournoi de l’Union des Fédérations Ouest Africaines, prévu au Libéria du 24 Avril au 06 Mai, le Syli junior a pris le meilleur sur le Horoya AC (2-0). Après la rencontre, les deux entraineurs ont répondu à nos questions. Si pour Souleymane CAMARA Abedi, il faut continuer à travailler encore, pour Victor ZVUNKA, il fallait donner leur chance aux joueurs qui ont peu de temps de jeu...

Souleymane CAMARA Abédi (Syli U20) :« Continuer à bosser. »

« Je pense que ce n’est pas le résultat qui compte. Hier, on a battu l’AS Kaloum deux buts à un. Aujourd’hui, on a gagné deux buts à zéro face au HAC. Il faut faire attention au piège: ce n’est pas parce que nous avons gagné contre les deux clubsqu’on a déjà une équipe. On n’a fait qu’une semaine de préparation. Faire même dix jours de préparation pour une telle compétition, c’est très peu. Ce ne sont pas des excuses. Mais voilà on a des lacunes ! Vous avez vu que j’ai demandé à ZVUNKA son point de vue sur mon équipe. Et il m’a donné pas mal de conseils. Donc nous allons continuer à bosser avant notre départ pour le Libéria… »

015

 Victor ZVUNKA (HAC):« Le turnover n’a rien donné. »

« De toutes les façons, j’ai accepté ce match parce qu’il y a plusieurs joueurs chez moi qui n’ont pas beaucoup de temps de jeu. Donc je voulais leur faire profiter de l’occasion. En première mi-temps, comme j’avais une équipe à peu près type, il y a eu des choses intéressantes. Mais bon, il y a des joueurs qui sont en méforme et on a même raté un penalty. En deuxième période, j’ai fait tourner avec tous les autres jeunes qui s’entrainent avec nous mais qui n’ont pas assez de temps de jeu. Ensuite Francis (DIPITA) s’est blessé donc j’ai laissé mon équipe à dix. Du coup, on a vu tout de suite que ce n’était pas la même chose. On avait en face une équipe qui voulait faire un bon truc contre le Horoya. Alors que de notre côté, il y a des gars qui dorment et qui ne sont pas dans le tempo. Donc automatiquement, on a été pénalisé derrière. »