N°1
Le HAC toujours numéro 1 en Guinée

Le HAC domine toujours, les autres progressent

STATS LIGUE 1 (3 et fin)

Pour ce dernier volet des statistiques de la Ligue 1, il nous a paru intéressant de comparer les résultats du Horoya cette saison par rapport à ceux de la saison précédente. Et de jeter un coup d’œil sur l’écart qui le sépare de ses poursuivants directs. En demandant au coach Victor ZVUNKA de commenter les chiffres.

Premier constat : le HAC termine avec un total de 62 points contre 69 l’an passé, soit 7 de moins. Il a signé 3 succès de moins (19 contre 22), obtenu 2 nuls de plus (5 contre 3) et concédé une défaite supplémentaire (2 contre 1). Enfin, les « rouge et blanc » ont marqué 6 buts de moins (62-56) et encaissé 8 de plus (14 contre 6) ce qui abaisse leur différence de buts de +56 à +42.

Victor ZVUNKA livre son explication : « Nous avons abordé cette saison en faisant de la Ligue des Champions notre objectif numéro un. Forcément, l’envie, la fureur de vaincre étaient un peu émoussées en championnat. Prenez les buts marqués : on a joué certains matches en menant 3-0, voire 5-0 à la mi-temps. Et on n’a plus augmenté l’écart en 2ème mi-temps parce qu’on assurait le coup, mais aussi parce qu’on a fait preuve d’un peu de suffisance parfois…

Quant aux buts encaissés, nous avons eu un handicap majeur en perdant rapidement Aminata (CONDE). Lui, c’est le défenseur solide, celui qui ne lâche rien et qui motive les autres. Un vrai pilier. Et puis bon, il est en Coupe du monde, mais notre gardien Khadim a été un peu moins performant que la saison d’avant. Sans doute parce qu’il avait déjà un peu la tête en Russie…

Des rivaux qui avancent

Le Horoya a terminé la saison avec 62 points, soit 11 longueurs d’avance sur le Hafia, classé second (51 points), et 20 sur le troisième Wakrya AC (42 points). La saison passée, l’écart du champion avec son dauphin (Wakrya) était supérieur (23 points) et davbantage encore avec l’ASFAG 3ème (26 points).

L’avis de ZVUNKA : « Je vois quatre facteurs à ces écarts qui diminuent. 1. Le HAFIA s’est bien renforcé 2. Le fait de jouer à Conakry dans de bonnes conditions a permis aux clubs de progresser 3. Nous avons moins forcé en championnat pour mieux aborder la C1 4. Notre préparation avant les matches retour a été complètement perturbée par un calendrier qui nous faisait disputer un match tous les trois jours. Un rythme qui a causé une grande fatigue chez beaucoup de joueurs. »

La conclusion de tout cela ? Le HAC reste au-dessus du lot sur le plan national. Mais le Hafia se positionne désormais comme un grand rival et l’ensemble des clubs veut contester ce règne du club de Matam. Voilà qui promet une édition 2018/2019 acharnée. Qui s’en plaindrait ?

LES CHIFFRES

Podium 2016/2017

  1. HOROYA AC   22 V, 3N , 1D , Bp 62,  Bc 6,  Gd+56,  69 points
  2. WAKRYA AC 12V,  10N,  4D,  Bp 27,  Bc 17,  Gd+10, 46 points
  3. ASFAG  12V , 7N , 7 D ,Bp 26 , Bc 21,  Gd +5, 43 points
  4. Saison 2017/2018

    1. HOROYA 19 V, 5N, 2D, Bp 56, Bc14 Gd+42 , 62 pts
    2. HAFIA FC 15V, 6N, 5 D, Bp44, Bc23,Gd+21, 51 pts
    3. WAKRYA AC 10V, 12N, 4D, Bp 41, Bc30, Gd +9, 42 pts

    Saison = 182 matches joués,  409 buts marqués. 409 cartons jaunes, 33 rouges

    Meilleure attaque 
    Horoya 56 buts marqués 2.Hafia 44, 3. Wkarya 41

    Meilleure défense 
    Horoya 14 buts encaissés 2. AS Kaloum 21,   3.Hafia et ASFAG 23

    Prix du Fair Play :
    WAKRYA AC

    Meilleur buteur
    Ibrahima Sory OULARE de Wakrya avec 13 buts

    (Avec la collaboration du secrétaire général de la LGFP Mamady DIOMANDE)