maroc
Un duel au sommet

A domicile, le Horoya AC joue son destin face au Wydad

C1 – LE 17 JUILLET

La troisième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions 2018 sera disputée le mardi 17 Juillet prochain avec au menu le choc Horoya AC – Wydadde Casablanca. Loin d’être une rencontre ordinaire dans ce groupe, elle opposera les deux premiers et malheur au vaincu. L’objectif pour le HAC sera de prendre une option sur les quarts de finale en s’imposant à domicile. Car c’est en général sur ses terres qu’un club assure son destin.

Horoya AC se retrouve donc à la croisée des chemins. Les poulains du coach Victor ZVUNKA auront une grande part de leur destin en main avec la réception à Dixinn du club marocain du Wydad. L’avantage de jouer à domicile devra permettre à Horoya de s’imposer et de prendre seul la tête du groupe comme ce fut le cas lors de la toute première journée avant de se faire rattraper la journée suivante avec un match nul à face aux Sud-africains de Mamelodi Sundows à Conakry.

Tout a été mis en place pour permettre à Horoya AC de disputer ce match dans les meilleures conditions. Le stage bloqué d’une dizaine de jours à Dubréka a permis de travailler très dur et de corriger certaines imperfections notées lors des précédentes sorties.

Le HAC devra négocier ce match au mieux contre le Wydad, champion en titre, avec une victoire, ceci d’autant plus que deux semaines plus tard (le 28) aura lieu le déplacement périlleux au Maroc, pour la seconde manche de ce choc. Le match au Stade du 28 Septembre à Conakry doit donc marquer un tournant pour un Horoya AC qui a l’obligation de s’imposer. Avec 7 points dans ce cas, il renforcerait ses chances de passer en quarts.

Conscients de cet enjeu, les joueurs et le staff technique seront gonflés à bloc pour ce face à face tout en gardant un œil sur le résultat de l’autre match du groupe qui opposera l’As Togo Port à Mamelodi Sundows, au Stade municipal de Lomé, où les Guinéens avaient remporté leur premier match 2-1.

Rendez-vous est déjà pris pour le 17 juillet 2018 au Stade du 28 Septembre à Conakry, où le public sportif guinéen devra être très présent pour pousser les « rouge et blanc » à l’indispensable victoire. La mobilisation doit être totale car le rendez-vous est historique. Nous en reparlerons.