TEKAN
KANTE (à droite) à l' entraînement avec Germain BERTHE

Abdoulaye KANTE : « Wakryia, c’est un gros morceau »

FINALE – COUPE DE GUINEE

En pleine préparation de la Coupe nationale, les poulains de ZVUNKA sont très motivés pour reprendre le trophée perdu l’an passé face au Hafia. Nous sommes allés rencontrer Abdoulaye KANTE qui nous en dit long sur les préparatifs de la finale du 5 octobre 2018.

« C’est une satisfaction pour moi de jouer pour la première fois cette finale de la coupe nationale en vue de terminer la saison en beauté  la saison.Je crois que ça aura été une belle  saison.Vous avez vu l’ambiance qui règne dans le groupe,j’espère que cela pourra être un bonus pour nous, ce vendredi soir. Je suis content d’être là et j’espère qu’on va continuer à cueillir de nouvelles victoires et gagner plus de trophées avec le HAC. C’est notre ambition avec cette coupe ».

Cette rencontre serait-elle pour le groupe une manière de se racheter de la défaite à Al Alhy. KANTE répond : « Gagner cette Coupe nationale n’a rien à voir  avec la défaite contre Al-Alhy. Nous avons fait de notre mieux pour donner du plaisir à nos supporters en allant loin dans la compétition. Cela n’a pas été fait,  mais nous avons tiré une leçon c’est le plus important.  Nous avons rencontré un adversaire qui était plus costaud,nous avons déjà digéré la défaite. A présent, nous pensons à autre chose, comme cette  finale de la Coupe nationale,mais aussi comment atteindre l’objectif la saison prochaine » 

Pour ce qui est de son adversaire, Abdoulaye KANTE observe sagement :« Le Wakriya  est une équipe difficile à jouer. Cette année, nous avons fait un nul et une victoire contre eux. Ils ont un style ressemblant à celui de l’Athletico de Madrid…Voilà nous savons que c’est un gros morceau donc il faut bien jouer, être nous-mêmes pour se créer un maximum d’occasions et gagner »

Même si beaucoup pensent que le HAC part favori, KANTE reste méfiant :« Nous partons favori, mais cela ne veut  pas dire que sur le terrain le match sera facile. A certains  moments,ils vont sans doute nous mettre en difficulté. A nous de réagir et de profiter de la moindre occasion… ».