AST
Duel des presidents !

Le Président Minkailou SAMPOU (Wakriya AC) : « Saisir notre chance »

COUPE NATIONALE

Très récemment promudans l’élite du football guinéen, le Wakriya AC continue à étonner le public par ses performances. Cette année, le club de Boké a fini sur le podium de Ligue 1 (3ème derrière les chevronnés HAC et Hafia) et disputera la finale de la Coupe nationale contre le HAC, avant de participer pour la première fois à la campagne africaine. Minkailou SAMPOU, son président, se montre fier de son club.

– Vous terminez au 3ème rang du classement de L1, votre réaction ?

J’ai un sentiment de satisfaction. Lors de notre première participation en Ligue 1 nous avions déjà fini 2èmes, donc cette année nous n’avons fait que confirmer. Même si nous avons dû jouer en dehors de nos infrastructures. Nous sommes là pour apprendre, derrière les grands clubs comme le HAC, le Hafia et d’autres…

– Dans quel état d’esprit abordez-vous cette finale face au Horoya ?

Chacun sait que jouer une finale contre le HAC  n’est pas facile. Affronter un club qui est régulièrement champion de Guinéeest un gros challenge mais,puisque la Coupe nationale est différente du championnat, nous allons jouer notre chance. Le HAC est évidemment favori, mais à nous de tenter l’exploit.

– Pour la première fois le WAC vadisputer la campagne africaine. Avez-vous un effectif suffisant pour cette compétition ?

C’est une question cruciale pour moi car comme nous jouons la finale de la coupe,nous allons sortir en Coupe de la CAF. Pour cette compétition de haut niveau, nous avons besoin de renforcer l’effectif. Or, ce qui nous pénalise, c’est que nous n’avons pas encore joué la finale, il est donc difficile de remercier certains joueurs tant que la saison n’est pas finie.

Je peux vous rassurer que nous travaillons beaucoup pour voir les joueurs qui nous serons utiles. 

– La Coupe CAF demande des moyens financiers, quand est-ildans ce domaine ?

Nous sommes novices dans cette compétition, mais je sais une chose : ça relève de l’Etat pour la prise en charge des clubs qui représentent la Guinée. De toutes les façons, nous avons mis en place de bonnes structures dans le Wakriya pour nous permettre de répondre à toutes les demandes. Mais nous n’avons pas les mêmes moyens que le HAC ou le Hafia. Nos moyens à nous, cesont des joueurs qui vont exprimer leur talent.

-Être président de Wakriya, cela vous inspire quoi aujourd’hui ?

Je suis très content et fierde notre parcours. D’ailleurs, j’en profite pour remercier notre sponsor, la SMB, qui nous a dotés des équipements pour deux ans, Merci à tous ceux qui nous accompagnent