PDGGGG

Khadim NDIAYE, sorti du bloc, rassure ses fans

OPERATION REUSSIE

Le Dr SOUMAH, médecin chef des « rouge et blanc », très affecté par la double fracture tibia-péroné de Khadim NDIAYE nous a fait le point quant à cette blessure, mais aussitôt sorti du bloc opératoire Khadim NDIAYE nous a confié son espoir de revenir au plus vite.

« Cette blessure est intervenue sur un contact avec Boubacar SAMASEKOU, lexamen a révélé que c’est bien une double fracture du tibia et du péroné. Cest pourquoi, avec la bienveillance du médecin du Wydad  AC qui sest mis à notre disposition,  Khadim a été vite évacué  au Centre Universitaire Cheick ZAID de Rabat. Après les premiers soins, il a été opéré avec succès et va continuer à suivre le traitement pendant quelques mois »

Pour ce qui est la durée  clinique, le docteur SOUMAH répond « Avec une cohérente et la prise en charge du Wydad, Khadim va revenir mais après 5 ou 6 mois de traitement et la rééducation, je sais quil peut encore revenir dans sous peu.  

Nous remercions la Fédération marocaine de football pour son engagement depuis la blessure de Khadim NDIAYE, car c’est elle qui prend tout en charge »

Sur son lit de malade, Khadim NDIAYE a comme d’habitude ironisé puis rassuré plus d’un supporter:

«  Je me sens très bien, heureusement l’examen montre que ce nest pas une fracture ouverte. Je remercie le Horoya AC qui ne  m’a pas abandonné… Là je me suis réveillé confiant et tranquille, avec une seule chose dans ma tête, c’est de remercier Dieu et prendre du courage. Jai vu des joueurs blessés plus gravement, mais qui sont revenus. Il y en a d’autres qui sont morts sur le terrain... Je vais prendre le temps de bien me soigner »

S’adressant aux supporters et au peuple de Guinée, sur un ton de déception cette fois, le Sénégalais confie : «  Qu’ils ne s’inquiètent pas, j’étais venu en guerrier pour combattre le WAC, me battre à côté de mon équipe. Mais Dieu en a voulu ainsi, qu’ils l’acceptent, Dans mon club le Horoya AC, on va bien me soigner et je vais prendre tout mon temps et essayer de revenir vite »