GOMES PAPIER EN MAIN

GOMES félicite, DIALLO ne blâme pas

PAROLE DE COACH

Au terme de la victoire des « rouge et blanc » de Matam (2-0) sur le FC Gangan, les deux entraîneurs se sont prêtés à nos questions. Didier GOMES DA ROSA félicite son groupe et Sam DIALLO déplore la prestation des siens en 1ère période. Sans les blâmer.

Didier GOMES (Horoya) : « Très fier de mes joueurs. »

« Les matches, on les assume hein ! Les uns après les autres. On s’en sert pour aller plus haut et pour vraiment rebondir. Sinon, je suis très heureux de cette rencontre. Mais au-delà, on se met encore un tout petit peu en difficulté parce qu’on rate des occasions. Donc il faudra faire attention lors des prochains matches. Quoi qu’il en soit, félicitations aux joueurs et je suis très fier d’eux. Avec le travail qu’ils fournissent, ça sent très bon dans les jours à venir.

S’agissant de la deuxième mi-temps, on ne va pas blâmer les joueurs sachant qu’ils se sont bien comportés en première partie. Donc une fois de plus bravo au groupe. »

SAM DIALLO G

Sam DIALLO (Gangan) : « Un Horoya très fort en première période… »

« Je pense que cette défaite s’est jouée dans les 25 premières minutes de la première période. Mais dans les 15 dernières minutes de la première manche, on a réajusté et on a bloqué BAFFOUR. Car c’est lui qui jouait beaucoup sur nous. C’est ainsi qu’on a mis un joueur derrière lui donc la relance du Horoya était masquée.

En deuxième partie, on a fait des changements et l’équipe a mieux joué. Mais malheureusement ça été une défaite même si on n’a pas été ridicule quand même. 

Pour finir, je vous dirai qu’en première mi-temps, mes consignes n’ont pas été bien respectées par mes joueurs. Mais comme vous le savez, depuis que le championnat a démarré, c’est la deuxième fois qu’on joue sur le gazon. Donc on n’est pas tellement habitués à ça. Même si ces arguments ne tiennent pas.

Le Horoya a été très fort en première partie et ensuite ils ont assumé… »