RE

La presse louange ce Horoya qui fait avancer le football guinéen

CHANGEMENT D’INDICE CAF

La Guinée a pris rang parmi les 6 meilleures nations sur le continent après l’actualisation du ranking de la Confédération Africaine de Football. Ainsi, elle change d’indice CAF, lequel est calculé sur la base des résultats des clubs sur les cinq dernières années. Cette progression permet à la Guinée, comme à 11 autres fédérations, d’inscrire désormais 2 clubs dans chaque compétition continentale.

Depuis l’annonce officielle de cette nouvelle, les medias du pays ont multiplié les commentaires, comme le montre notre revue de presse.

Pour aborder la question, le site Foot224  écrit :

« Pour avoir droit à quatre représentants en compétitions africaines, les pays du continent doivent figurer parmi les 12 premiers du classement. La régularité du Horoya notamment en Ligue des champions où le club de Matam a enchaîné deux fois de suite une qualification en quarts de finale, permet à la Guinée de faire un grand bond en passant directement à la sixième place comme on peut le lire dans un courrier adressé par la CAF à la FGF »

De son côté, sportnews224.com   titre «  la Guinée sur le firmament  du football africain » et considère Antonio SOUARE comme un baobab de fortune pour la Guinée ! Extrait :

« Si certains lui concède le nom Baobab, c’est dû à son investissement sans précédent pour le football guinéen (équipes nationales – clubs). Lorsque le Horoya AC a renouvelé son titre en devenant pour une énième fois champion de Guinée, le Président de la FIFA a saisi le privilège pour lui faire part de sa joie et encourager M. Antonio pour ce sacre de son club à travers une lettre au nom de la  communauté internationale de football. Le Horoya AC est l’un des rares clubs africains qui possède sa propre boutique, une première ! » 

Pour sa part, Firawasport.com sort un titre ronflant pour donner la force aux Matamkas  de s’investir encore d’avantage pour continuer à écrire les belles pages de l’histoire du football guinéen : « le Horoya AC envoie le football guinéen au paradis »

Abordant dans le même sens, africasports.info compare le HAC à un puissant train intelligent qui tire la Guinée vers le sommet :

 «  L’indice du football guinéen change bien au niveau de la confédération africaine de football grâce non seulement à la régularité, mais aussi et surtout aux performances répétées du Horoya AC dans les compétitions CAF, notamment la plus prestigieuse, la Ligue des champions. Dans l’histoire de celle-ci, on dénombrera désormais et hautement deux quarts de finale successifs (2017-2018, 2018-2019) pour le club qu’on peut qualifier dorénavant de « GRAND HOROYA ». Le qualificatif vaut tout son pesant d’or dans le présent cas pour le HAC qui  fait exploser heureusement de joie plus d’un Guinéen  de ce bel exploit, tirant le football local vers le sommet en Afrique ».

Le site d’information générale Wondima.com  titre « La Guinée se taille la part de lion », avant de développer « La Guinée, avec les résultats du Horoya AC ces dernières années en Ligue des champions est 6ème au classement de l’exercice en cours. Une première dans l’histoire du football guinéen. On peut dire que les résultats des ‘’Rouge et Blanc’’ de la banlieue de Conakry sont en train d’impacter le football guinéen. Nous passons du ventre mou du classement au haut du tableau sur le plan africain. »