DIGAFA

FADIGA constate, BARIZAKUS jubile

PAROLE DE COACH

En match en retard de la 11ème journée de la Ligue 1 le Horoya AC s’est incliné (0-1) face au Hafia FC ce lundi. Après ce duel au sommet du classement, Issiaga FADIGA, coach adjoint des « rouge et blanc » de Matam et Pascal BARIZAKUS l’entraîneur des « vert et blanc » de Dixinn ont dressé leur analyse. Si pour le premier, il faut bonifier les points chaque année, pour le second c’était un vrai match de revanche.

Issiaga FADIGA (Horoya AC) : « Plus de points chaque année. »

« Comme vous l’avez sans doute vu, aujourd’hui le Hafia avait beaucoup plus d’envie que nous pour remporter cette rencontre. Je pense que nos joueurs n’ont pas mis le pied et qu’ils n’avaient pas la volonté de gagner. Le résultat est là, bien qu’on ait raté quatre grosses occasions. Mais il y a des jours où cela arrive, d’échouer comme ça. Sinon, l’objectif du Horoya est d’avoir le plus grand total de points, comme chaque année. »

P BARZAKUS

Pascal BARIZAKUS (Hafia FC) : « Pas de discours miracle »

« L’objectif c’est toujours cette deuxième place à laquelle on a cru. Et il fallait prendre très au sérieux ce match en retard pour au moins espérer se maintenir à cette place. A deux journées de la fin, je pense que nous sommes biens partis. 

Il n’y’avait pas de discours miracle. Il fallait juste rectifier le tir lors du match aller où nous avons lourdement perdu (4-0). Donc j’ai demandé aux joueurs de penser à ce scénario et de faire mieux cette fois-ci. Car on avait cette envie de revanche. Franchement je suis très satisfait de l’état d’esprit des joueurs aujourd’hui. Car on a tout donné. Et je suis très content. »