ALNA

Le Président Antonio à Bamako

AG DE LA FEDERATION DU MALI

Le Président de la Fédération Guinéenne de Football, Mamadou Antonio SOUARE, membre de la Commission du Statut du Joueur de la FIFA, a quitté Conakry, ce vendredi matin 14 Juin 2019, pour Bamako où il doit superviser les travaux de l'Assemblée Générale de la Fédération Malienne de Football, prévue ce samedi 15 Juin 2019.

Depuis mars 2017, la Fémafoot est suspendue par la FIFA en raison d’ingérence du pouvoir dans ses affaires. En fin d’année 2017, la FIFA a décidé de placer la Fédération sous la tutelle d’un comité de normalisation (Conor), avec notamment deux objectifs affichés : rédiger de nouveaux statuts au sein de la Fédération et réorganiser les affaires courantes. Deux missions qui semblent traîner indéfiniment.

Par rapport à cette impasse, le Président de la FIFA, Gianni Infantino se montre clair et ferme :

« La Fifa a été et reste aux côtés du football malien qui a un potentiel incroyable, mais ce dernier court le risque d’une suspension au niveau de la Fifa (…) si l’assemblée générale du 15 juin prochain est sabotée ».

Ce message a été réitéré par le directeur des associations membres de l’Afrique et des Caraïbes à la Fifa, Véron MOSENGA OMBA, lors de son passage à Bamako, avant d’ajouter que le Président Infantino « ne permettra pas que deux ou cinq personnes prennent le football malien en otage ».

Personnellement désigné par le Président de la FIFA, la mission du Président Mamadou Antonio SOUARE consistera à aider les amis et frères maliens à sortir de la crise par la tenue effective de l’assemblée du samedi 15 juin qui devrait permettre de mettre en place un Comité Exécutif régulièrement élu.

Cette crise menace de priver les Aigles du Mali du grand rendez-vous continental, c’est à dire les phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations d’Égypte 2019, alors que le Mali, s’était brillamment qualifié sur le terrain (1er du groupe C avec 14 points, aucune défaite).

Le Président Antonio SOUARE , avant son départ de Conakry, se dit confiant en la capacité des acteurs de placer l’intérêt du football malien au-dessus des guerres partisanes, claniques et inutiles.  » Le football malien, dit-il,sera le seul et l’unique grand vainqueur de l’assemblée générale du samedi 15 Juin 2019.

Source: féguifoot