IACONDE

Aminata CONDE: « Mon expérience pour aider mes coéquipiers. »

AVEC LE SYLI ESPOIR

Son retour au premier plan à travers sa convocation au sein du Syli Espoir, ses ambitions personnelles et surtout le plaisir de retrouver ses jambes pour assouvir sa passion footballistique ont été au menu de l’entretien que le colosse des « rouge et blanc » de Matam, Aminata Ibrahima CONDE a bien voulu nous accorder. L’homme du Horoya montre un moral d’acier.

– Quels sont vos sentiments à propos de cette convocation en Syli Espoir ?
Je suis très content de figurer sur la liste du coach Souleymane CAMARA Abedi. Après des mois passés à me préoccuper de mon état de santé, me voir aujourd’hui en sélection me rend très heureux. Même si – il ne faut pas l’oublier – aussitôt après ma blessure, je me suis mis au boulot tous les jours et sans relâche. Je crois que c’est cela, avant tout, qui m’a permis de vite revenir sur le plan national. Et désormais l’objectif c’est d’être dans toutes les sélections nationales et Dieu merci, ça commence avec le Syli Espoir…
– Vous vous voyez parti pour être titulaire ?
(Rires) Je ne peux pas décider à la place de l’entraineur. C’est lui seul qui sait qui il faut titulariser ou pas. Mais je retiens une chose, le travail est le meilleur avocat du joueur. Donc le plus important pour moi c’est de continuer à bosser très dur, respecter les consignes du coach pour espérer figurer parmi ses titulaires. Ce qui demande assez d’efforts de tous les jours aux séances d’entraînements dans mon club et dans la sélection du Syli Espoir. Et si tel est le cas, je mettrais toute mon expérience à la disposition de mes camarades.
– A quelle expérience vous faites allusion ?
(Rires encore) Comme vous devez le savoir, lors de mes différentes sélections en Syli A, j’ai acquis pas mal d’expérience dans la vie d’une équipe nationale. C’est donc ce vécu que je mettrai à la disposition du Syli Espoir. Franchement je ne doute pas un seul instant de pouvoir faire cela.
– Un message pour conclure ?
Encore une fois, je suis très content aujourd’hui de me voir sur pied pour jouer au ballon au haut niveau. Malgré cette longue absence, les supporters, les dirigeants, les parents sont restés à mes côtés. Je les remercie tous et je les encourage à continuer à m’apporter leur soutien car le meilleur reste à venir.

Précisons que le Syli Espoir (U23) ira défier son homologue ivoirien le samedi 7 Septembre prochain à Abidjan. Cela pour la manche aller du dernier tour éliminatoire de la CAN Espoir Egypte 2019.