K CAM

Le coach Lamine NDIAYE : « Oublions les absents »

C2 - AVANT BIDVEST WITS

Lamine NDIAYE, nouvel entraîneur du Horoya AC, a dirigé sa toute première séance d'entraînement à l'extérieur au complexe sportif de l’Université de Bidvest. Avec l’ambition de bien réussir l’ouverture de phase de poules de C2 qui opposera, en terre sud-africaine, ce dimanche 1er décembre, Bidvest Witts à l'équipe de Matam. Il livre ici ses premières impressions.

« Dans l’ensemble, ça c’est bien passé. Nous avons pris un peu de retard pour démarrer la séance, vu que nous n’avions pas trouvé rapidement notre terrain d’entraînement. Mais on peut être satisfait globalement sur l’ensemble de la séance. Les joueurs se sont bien appliqués.

On est encore loin du match pour parler de la forme de chacun et on est là justement pour peaufiner tout ce qui est bien afin qu’ils arrivent dans leur meilleure forme dimanche pour le match.

Sur les conditions climatiques, on ne peut que s’adapter. Aujourd’hui cela a été comme cela et demain, le climat pourrait encore changer. Et il faut qu’on s’y adapte.

 

« Ne pas se lamenter »

 

A propos de quelques absences, nous sommes 19 et il reste encore du monde. J’espère bien qu’on restera à ce nombre et que nous n’allons pas perdre encore des joueurs en cours de route pour cause de blessure. Ceci dit, on ne va pas se lamenter et on va faire avec le groupe qui reste ».