Boniface HABA n’oubliera jamais Al Nasr

Al Nasr Benghazi, ça ne vous rappelle rien ?

C2 – DIMANCHE A CONAKRY

Le Horoya AC dispute, ce dimanche, son second match de poule de la Coupe de la CAF 2019. Son visiteur n’est autre que le club lybien d’Al Nasr Benghazi. Un adversaire contre lequel les Matamkas avaient réussi, il y a un an, une remontada historique.

Battue sèchement (3-0) à l’aller par les Libyens la formation guinéenne avait réussi à s’imposer au retour à Conakry, le 24 décembre 2018, sur un score de tennis (6-2). Les choses étaient pourtant loin d’être acquises à la pause : devant dès l’entame grâce à Ocansey MANDELA (4ème, 1-0), les hommes de Patrice Neveu concédaient l’égalisation (FETOURI, 37ème) face à des visiteurs réduits à dix par l’expulsion d’ABDULNASIR (27ème). Et même si BOLAJI redonnait l’avantage au HAC (39ème, 2-1), le suspense était total.
Le but en or de Boniface HABA
On reprenait les mêmes au retour des vestiaires, Ocansey MANDELA (49ème, 3-1) et Siméon BOLAJI (55ème, 4-1) rapprochaient le Horoya de son fol objectif, qui était atteint quand Marius ASSOKO, monté pour un corner, faisait mouche de la tête (60ème, 5-1).
Un moment de fébrilité dans la défense guinéenne, et les Libyens douchaient l’enthousiasme par MOTAZ (85ème, 5-2). Mais impossible n’était pas guinéen : sur une ultime action collective, le rentrant Boniface HABA faisait trembler les filets pour la sixième fois et envoyait son équipe en phase de poules (90ème+6, 6-2). Le Horoya avait réussi l’incroyable remontada.