BOLA

Au Horoya chacun se sent prêt

AVANT DJOLIBA AC

Le champion guinéen a foulé le sol malien depuis ce vendredi matin (8h 00 TU). Dans le cadre de sa mise en route, il a effectué sa toute première séance le soir (17h30). Les poulains de Mamadou Lamine NDIAYE ont travaillé sur le terrain numéro 2 du Real de Bamako, situé dans le quartier Djicorni Para. Après cette séance, nous avons interrogé deux Matamkas qui veulent les 3 points.

Moussa CAMARA : « Il faut gagner » 

« Après ce court voyage il était question pour nous de se remettre en jambes puis faire certains exercices pour nous permette d’être bien en place avant le choc de ce dimanche face au Djoliba. Nous sommes tous conscients que la première place passe forcément par cette rencontre, il faut donc la gagner vaille que vaille, en vue de rentrer avec les trois points. Oui, on le sait, ça ne sera pas facile, mais le travail intensif qu’on a suivi après le match aller doit nous aider à franchir ce cap »

Siméon BOLAJI : « C’est une famille » 

« Je sais qu’on peut compté sur nous, car on a bien préparé ce match en terme de combativité et de motivation. Nous allons faire face au Djoliba AC et pour ce que le coach va nous demander de faire, on est prêt. On sent tout cela dans le groupe. On est une grande famille, chacun taquine son prochain, c’est ce qu’on appelle une équipe, il y a de l’amour dans ce groupe. Vous savez que la vie n’est jamais très simple donc il faut s’aimer. Moi je pense que c’est le remède pour toute chose »