buteurs.jpg01

Et trois points de plus pour les Matamkas

L1, SANTOBA – HOROYA (1-2)

Les joueurs du Horoya étaient les hôtes du Santoba FC, ce lundi 10 février, au Stade du 28 Septembre, en match en retard de la 9ème journée. Les Matamkas, insatiables, ont empoché trois nouveaux points grâce à la nouvelle recrue Salif COULIBALY et à Héritier MAKAMBO.

Dès la 2e, sur une frappe puissante de Sékou CAMARA, le HAC a failli ouvrir le score, la très bonne passe étant de Siméon BOLAJI. Cette entame était vraiment prometteuse et les Matamkas allaient encore avoir deux bonnes occasions. Ensuite, le Santoba FC sonnait le réveil par El Hadj ABDOURAHAMANE servi par Kerfalla CAMARA. Bien placé dans le dos de la défense, il ne trouvait pas le chemin des filets. L’action était suivie d’une erreur défensive qui aurait pu coûter cher au Horoya AC puisque le buteur Yagouba Gnagna BARRY se retrouvait seul face à Moussa CAMARA. Mais le portier du HAC réussit à réduire l’angle ce qui conduisit BARRY à mettre sa balle au-dessus de la transversale.

Après une demi-heure de jeu, Salif COULIBALY, devant sa surgace, envoyait une longue balle sur laquelle Héritier MAKAMBO sautait plus haut que tout le monde pour battre Mohamed CAMARA et signer l’ouverture du score (1-0, 32e).  Malgré ce but, Santoba ne désarmait pas puisqu’il obtenait une opportunité avant la pause, au terme d’une belle combinaison. Mais les rêves de l’attaquant furent stoppés du bout des doigts par Moussa CAMARA. Ce 1-0 en faveur du HAC fut le score de cette première période.

A la reprise, Lamine NDIAYE lançait Boniface HABA et Morlaye SYLLA, et on constatait une plus grande fluidité du jeu des Matamkas. Dans un premier temps, le Santoba FC obtenait l’égalisation sur un débordement de Mohamed BANGOURA et un centre en retrait pour Seydouba CISSE qui marquait (59e). Le Santoba gagnait alors de la confiance, mette le pied sur l’accélérateur en vue d’aggraver le score mais la défense du Horoya AC restait soudée. Et en s’échappant, Héritier MAKAMBO était fauché. Sur le coup-franc, le ballon était repris de la tête par SAMASSEKOU et heurtait la barre transversale avant d’être repris, à nouveau de la tête, par Salif COULIBALY qui replaçait le HAC en tête (2-1, 69e).

Grâce à ce but, le Horoya AC retrouvait un nouvel élan, mettait la pression, mais mais ne trouve pas le cadre. En face, le Santoba FC se créait des opportunités mais n’arrivait pas à revenir au score. Et c’est sur ce nouveau succès du HAC que Younoussa Tawell CAMARA allait mettre fin à cette rencontre.

Le Horoya AC a aligné :

Moussa CAMARA – Salif COULIBALY, Boubacar SAMASSEKOU, Moussa ‘’Odé’’ CAMARA, Alseny CAMARA – Bréfo MENSAH (puis Morlaye SYLLA 45e+1), Boubacar DIARRA, Sékou CAMARA –  Daouda CAMARA (puis Boniface HABA 45e+1), Siméon BOLAJI (puis Enock Atta AGYEI 64e), Héritier MAKAMBO.

Remplaçants : Abdoulaye KANTE, Mbemba CAMARA, Mohamed Lamine FOFANA et Dramane NIKIEMA.