UN FADIGA

L’analyse de FADIGA et KALOKO

PAROLE DE COACH

Pour son match en retard de la 11ème journée, le Horoya AC a fait l’essentiel face à l’Académie SOAR en s’imposant par un but à zéro. A l’issue du match, les deux entraineurs assistants ont livré leur analyse. Issiaga FADIA, malgré les trois points, parle de réglages à peaufiner, alors que Cheick Ahmed KALOKO se réjouit malgré la défaite.

Issiaga FADIGA (Coach Adjoint du HAC) : « Encore des corrections à faire… »

« Satisfait du résultat parce que nous avons obtenu les trois points et c’est le plus important d’ailleurs. Dans le jeu, on a connu quelques manquements. C’est pourquoi d’ailleurs, vers la fin, il y avait quelques déchets techniques. On a déjà 29 points donc nous sommes contents pour cela. Car ça nous permet d’occuper la première place du championnat.

C’est vrai qu’il y a des petits trucs qui méritent encore des corrections. Nous allons les travailler pour le reste du championnat. Même si certains de nos joueurs se sont plaints de la qualité du ballon durant le match. »

Cheick Ahmed KALOKO, (Académie SOAR) : « Nous n’avons pas démérité. »

 

KALOLO

« Ah oui, c’est une déception. On était venu prendre les trois points, on a tout essayé mais ça n’a pas marché. Mais ce n’est que la phase aller ne l’oublions pas. Donc nous allons faire des corrections pour la manche retour. Car si vous avez bien regardé le match, le contenu n’était pas mauvais donc nous allons continuer à nous mettre au travail. Mais au vu de ce que nous avons produit ce soir, face au Horoya AC, ça donne de l’espoir à mon équipe. C’est une erreur défensive qui nous a fait mal. D’autant plus que nous savons que le Horoya jouait avec les déviations. Sinon mes jeunes joueurs ont tenu tête aux expérimentés du Horoya. Franchement dans l’ensemble, nous n’avons pas démérité. »