Ligue 1

VIDEO

CINQ BUTS CONTRE SATELLITE


Les images d’un festival

« Il faut oser ! ». Pas la peine de répéter ce précepte à Yacouba BARRY. « Gnagna la foudre » a fait coup double en moins d’une demi-heure pour électrocuter le Satellite FC. Son premier but, un boulet d’une bonne vingtaine de mètres et sa montée au ciel pour marquer le second de la tête, ont prouvé qu’il ose… De quoi piquer au vif son camarade Sékou pour qu’il signe lui aussi un doublé. Et dire qu’en début de championnat l’attaque du HAC semblait si maladroite…

LD

PAROLE DE COACH


NDIAYE sourit, KABA grimace

Après la pluie, le beau temps ! Le Horoya AC se réveille enfin lors de la 7ème journée de la Ligue 1 Salam en passant un cinglant 5 à 0 au Satellite FC. A la fin de ce choc des extrêmes, nous avons rencontré les deux entraîneurs. Pour Lamine NDIAYE du Horoya AC, c'est la victoire de tout le groupe. Par contre, Ismael KABA de Satellite FC pense que son équipe ne méritait pas cette défaite au vu du déroulement du match.

AZZZZZZZZZZZZZ

AVANT HAC - SATELLITE


Pour les entraîneurs, c’est un nouveau championnat

Distancé en championnat, le Horoya AC a besoin de sa toute première victoire, cette année, pour se relancer et conserver son titre de champion. Pour le réussir donc les « rouge et blanc » de Matam affrontent ce mercredi (16h TU) le Satellite FC pour la 7eme journée de la Ligue1 Salam. A la veille de ce choc des extrêmes, les deux entraîneurs étaient face à la presse au Stade Général Lansana CONTE de Nongo. Extraits.

VIDEO

VIDEO DU 0-0 CONTRE LOUBHA


Un chat noir quelque part ?

Il y a des jours où on aimerait bien savoir où se cache ce chat noir qui vous empêche de marquer et de gagner. Contre le Loubha FC, les joueurs du Horoya AC ont connu ça. Ils ont multiplié les offensives, les frappes au but, sans réussir à battre un gardien au demeurant très inspiré. Les poteaux, la barre et quelques mauvais choix parfois, ont mis en échec toutes les tentatives d’un HAC ultra dominateur. Le pire aurait été d’encaisser un but mais fort heureusement Moussa Pimpin a évité pareille infortune aux siens.